MON PROFIL
mon clubmes newslettersmon abonnementmes achatsmon journal
me déconnecter

Paris : meurtre sanglant au Père-Lachaise

>Île-de-France & Oise > Paris| 09 mai 2014, 11h45 |

Un suspect a été interpellé après la découverte du corps d'un homme de 66 ans tué dans le célèbre cimetière parisien.

Quelques heures après la découverte, mercredi après-midi, du corps d'un homme, tué dans les allées du célèbre cimetière du Père-Lachaise dans le XX e arrondissement, à Paris, un suspect a été interpellé. Agé d'une vingtaine d'années, il était toujours en garde à vue, jeudi soir, au 36, quai des Orfèvres, siège de la brigade criminelle.

Selon nos informations, la victime -- François Boudinot, 66 ans -- a été retrouvée, vers 17 heures, par des touristes américains, allée des Acacias, au niveau de la division 38. Le corps du sexagénaire était étendu entre deux tombes, non loin de celles où reposent l'écrivain et homme politique Benjamin Constant et l'industriel René Panhard. François Boudinot présentait de nombreuses traces de coups au niveau du visage. Les résultats de l'autopsie pratiquée hier matin ont révélé qu'il avait succombé à un important fracas crânien. Il y a donc forcément eu agression.

« En revanche, il n'a pas été déterminé si cette blessure fatale au niveau de la tête a été provoquée par une arme ou occasionnée par sa chute sur une des tombes qui l'entouraient, souligne une source policière. Il avait l'habitude de se rendre au Père-Lachaise pour s'y promener. »

Un homme interpellé le soir même

Domicilié à moins de 400 m du cimetière, très fréquenté par les touristes pour ses tombes de personnages célèbres et, notamment, celle du chanteur Jim Morrison, le leader du groupe The Doors, François Boudinot est décrit par plusieurs de ses voisins comme un « petit homme, assez menu, aux cheveux gris ». « C'était un voisin tranquille et un gentil monsieur, poursuit un d'entre eux. Il était un peu efféminé. Il formait un couple discret avec sa compagne qui avait eu un fils d'un premier lit. Il habitait ici depuis au moins vingt-deux ans. Ã?a me donne des frissons d'apprendre sa mort dans de telles circonstances... »

Saisis de cette sombre affaire, les enquêteurs de la brigade criminelle ont rapidement découvert qu'un homme avait été interpellé, il y a deux semaines, après des violences commises au sein même du Père-Lachaise. Eric N. a été arrêté, mercredi vers 20 h 30, au domicile de son père, boulevard Davout dans le XX e arrondissement parisien. Selon nos informations, les enquêteurs ont saisi des vêtements tâchés par ce qui ressemblait à des traces de sang, avant de les confier aux spécialistes de la police scientifique. Toujours selon nos informations, les policiers de la crim ont procédé à de nombreux prélèvements dans l'appartement familial, avant de quitter les lieux vers 2 heures du matin.

« C'est un garçon très poli et serviable, confie un locataire du groupe d'immeubles où réside le jeune suspect. A priori, il est sans emploi. Il avait parfois des accrochages sérieux avec son père. On entendait des éclats de voix entre eux et des coups sourds dans les murs de leur appartement. Physiquement, c'est un garçon assez costaud. Ici, avec les voisins, il n'a jamais posé de problème. »

Paris
Suivez Le Parisien
Restez branchés à l'actualité
services
1/0Cimetière du Père-Lachaise (Paris XXe). Le cadavre d'un habitant du quartier a été retrouvé le crâne fracassé dans une allée du célèbre cimetière mercredi après-midi.