MON PROFIL
mon clubmes newslettersmon abonnementmes achatsmon journal
me déconnecter

Nanterre : la fac, ce n’est pas que pour les moins de 30 ans

>Île-de-France & Oise>Hauts-de-Seine|Florence Hubin| 18 février 2018, 12h02 |
Nanterre, vendredi 16 février 2018. Le nouveau bâtiment de la formation continue de l’université Paris Nanterre accueille 4 000 stagiaires dont Claudia et Marc, en formation en licence professionnelle de guide-conférencier. LP/Florence Hubin

Désormais le campus accueille 4 000 adultes jeunes ou moins jeunes dans un nouveau centre de formation.

Alors que se joue d’ici le mois d’avril la réforme de la formation continue, qui concerne de plus en plus d’actifs, l’université de Nanterre a inauguré vendredi un bâtiment flambant neuf, qui accueille depuis la mi-janvier les 4 000 stagiaires inscrits dans les différentes formations dédiées aux jeunes adultes sans diplômes, aux salariés en reconversion, aux demandeurs d’emploi et à tout personne désireuse d’acquérir de nouvelles compétences au cours de son parcours professionnel.

Au quatrième étage du bâtiment, visible quand on arrive en RER à Nanterre grâce à ses panneaux colorés, les élèves de la licence professionnelle préparant au métier de guide-conférencier suivent ce vendredi matin un cours d’anglais. Une classe hétérogène où se côtoient des étudiants de tous les âges et de toutes les nationalités.

« Reprendre ses études quinze ans après, ce n’est pas facile… »

Marc, 59 ans, réceptionniste au Manoir des deux amants, un charmant hôtel normand, a choisi cette licence « pour perfectionner [ses] compétences et pouvoir conduire les touristes dans les endroits à découvrir ». Il est très satisfait de cette formation encadrée par des professionnels « qui nous emmène sur le terrain ».

Comme lui, Claudia, une jeune mère de famille, a fait intégralement financer son année de licence par le Fongécif (Fonds de gestion des congés individuels de formation). « Pour moi, c’est une reconversion. J’ai passé un BTS tourisme puis la vie a fait que j’ai cherché un travail tout de suite. J’ai trouvé mon premier boulot chez BNP et j’y suis toujours quinze ans après, confie la jeune femme. Grâce au Fongécif, je touche mon salaire à 100 %. Mais reprendre ses études quinze ans après, ce n’est pas facile… »

« Les besoins des entreprises et des salariés sont de plus en plus variés »

A côté des licences et masters professionnels ouverts aux demandeurs d’emploi ou salariés en reconversion, l’université dispense aussi une vingtaine de formations destinées uniquement aux adultes en formation continue. « Et nous développons les formations courtes, de deux à neuf jours, basées sur un bloc de compétences », ajoute Bernard Quinio, directeur de la formation continue.

« On a par exemple une formation de perfectionnement en anglais pour des personnes qui font de l’accueil dans l’hôtellerie/restauration, en définissant des objectifs très précis sur ce qu’ils doivent apprendre, pour quel type de situation », poursuit-il. L’université propose différentes sessions en langue, informatique ou encore sport adapté (handicapés et personnes âgées), validées par un certificat de compétences.

« Nous tenons à ce que nos formations soient pilotées par un enseignant de l’université, mais nous faisons intervenir des professionnels et des partenaires extérieurs, insiste Bernard Quinio. Nous avons des partenaires de plus en plus nombreux, car les besoins des entreprises et des salariés sont de plus en plus variés ».

-
Nanterre, vendredi 16 février 2018. Le nouveau bâtiment de la formation continue de l'université Paris Nanterre accueille 4000 stagiaires dont Claudia et Marc, en formation en licence professionnelle de guide-conférencier./LP/Florence Hubin

-
Nanterre, vendredi 16 février 2018. Le nouveau bâtiment de la formation continue de l'université Paris Nanterre accueille 4000 stagiaires dont Claudia et Marc, en formation en licence professionnelle de guide-conférencier./LP/Florence Hubin

Florence Hubin
Hauts-de-Seineuniversité de Paris-Nanterre
Suivez Le Parisien - Hauts-de-Seine
Restez branchés à l'actualité
services
1/1 Nanterre, vendredi 16 février 2018. Le nouveau bâtiment de la formation continue de l’université Paris Nanterre accueille 4 000 stagiaires dont Claudia et Marc, en formation en licence professionnelle de guide-conférencier.